Histoire de la bière à Paris

Certes, le titre complet (Histoire des brasseries et des bières de Paris histoire-de-la-biere-a-pariset de sa région) est bien trop long, mais il traduit l’ampleur de la tâche que s’est assigné Pierre Guingamp, aidé par Patrice Levannier et Benoît Taveneaux. Car depuis Lutèce jusqu’à nos jours, Paris et l’Ile-de-France ont toujours été abreuvés par de nombreuses brasseries de toute sorte. Mais, nos contemporains ayant la mémoire courte, tout le monde semblait l’avoir oublié depuis les années 70 jusqu’à la renaissance actuelle des brasseries artisanales. Le livre, abondamment illustré, permet de renouer avec un riche passé brassicole, ses nombreuses marques et ses styles spécifiques. Mais ce n’est en rien un pensum historique qui ne se lirait qu’en réprimant force bâillements. Au contraire, grâce au talent de conteur de Pierre Guingamp, déjà apprécié pour ses nouvelles (Histoires de bières, chez l’Harmattan), c’est quasiment une épopée que l’on parcourt presque fièvreusement. Car il unit en permanence l’histoire de la capitale, voire de la France entière, avec celle de ses bières, prouvant que les deux sont intimement liées. En découvrant tous ces épisodes, le lecteur en apprend à chaque page de bien belles, comme ces “brasseries de femmes“ au 19ème siècle qui faisaient concurrence aux bordels. En fin d’ouvrage, le répertoire des brasseries existantes ou ayant existé est à lui seul un monument. Le livre est édité par le Musée Français de la Brasserie, qui prouve une fois de plus son rôle indispensable à l’enrichissement du patrimoine brassicole.