C’est parti pour la Bière de Paris

Fruit de la collaboration entre la Ville de Paris et Brasseurs de France, devrait naître entre fin octobre et début novembre la Bière de Paris. Cette création inédite résulte de l’orge brassicole que la Ville cultive depuis quelques années au bois de Vincennes, afin de nourrir les animaux qu’elle y possède. L’hiver dernier, quelqu’un au conseil municipal s’est dit « Et si on en faisait une bière ? ». Peu au courant des processus pour y arriver, la Ville s’est tournée vers Brasseurs de France pour trouver une solution. Très vite, il s’est avéré qu’il n’était pas possible de recourir à une brasserie existante, histoire de ne pas créer de jaloux chez les autres et, d’autre part, impossible de rémunérer le travail, car la bière obtenue ne sera pas vendue, mais offerte par les deux partenaires lors de leurs actions promotionnelles.

Brasseurs de France a eu l’idée de s’adresser au fabricant Coenco, qui avait installé l’unité de brassage visible au dernier Salon de l’Agriculture. Et la Ville a proposé un local adapté dans les jardins de Bercy. Quant au houblon, les ressources existantes (notamment par l’intermédiaire des Houblonniers Parisiens) étaient loin de pouvoir suffire, en tout cas pour cette année. Des plants ont donc étaient trouvés à Hochfelden en Alsace, et cultivés en Bio au bois de Vincennes, sous la responsabilité des jardiniers qui, bien que néophytes, ont su les faire fructifier correctement et même « d’une façon remarquable » dit-on chez Brasseurs de France (cf photo prise le 29 août dernier).

Moissonnée début juillet, l’orge s’est révélée d’une qualité parfaite après analyses à l’IFBM de Nancy, qui va se charger du maltage de la tonne et demie récoltée. De quoi faire plusieurs brassins… et en public qui plus est.

Brasseurs de France entend faire de cette création une grande opération de communication avec animations variées (le programme est en cours d’élaboration à l’heure où cet article est rédigé), panneaux pédagogiques, conférences, etc… Les brasseurs franciliens seront sollicités pour y participer et présenter sans doute leurs propres productions.

Ce projet avait créé quelques remous lors de son annonce, notamment chez les houblonniers et les brasseurs de la capitale, estimant avoir été tenus à l’écart de l’opération. Cela ne devrait plus être le cas, et la concertation devrait se renforcer par la suite, si le succès espéré entraîne la pérennisation de l’opération, assure-t-on chez Brasseurs de France.

 

Photos :

1 – François Loos, Président de Brasseurs de France, et Pénélope Komitès, adjointe au maire en charge des Parcs et Jardins de la Ville de Paris le 4 juillet dans le Bois de Vincennes pour la moisson de l’orge. (Photo VFCRP)

 

 

 

 

 

 

 

 

2 – La houblonnière du bois de Vincennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *