Samuel Adams pourrait perdre son statut de craft beer

Selon les statuts de la Brewers Association, Samuel Adams, le groupe brassicole de Boston, pourrait perdre le statut de craft, d’après le journal Boston Globe (relayé par Realbeer.com). En effet, cette appellation suppose que la brasserie produise au moins 50 % de bières « traditionnelles ». Or, sur une production estimée à 3,8 millions de barrels (soit 4,45 millions d’hl), Samuel Adams n’en produira que 1,89 millions, contre 2,22 millions en 2016. Selon le porte-parole de la brasserie, celle-ci entend réaffirmer ses racines artisanales grâce à un nouveau label accepté par la Brewers Association. Des chiffres qui, en tout cas, feraient rêver n’importe quel brasseur artisanal français…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *