Crackers aux drêches

C’est une nouvelle solution pour utiliser les drêches de brassage : les transformer en crackers. L’idée est venue à Marie Kerouedan et Nathalie Galliet après un stage de brassage amateur effectué à la Montreuilloise.  Avec l’aide du boulanger Tanguy Lahaye, elles ont mis au point le processus de fabrication : après pétrissage avec ajout de farines de différentes céréales, les drêches sont laminées, puis parsemées de graines variées, cuites au four et enfin coupées en rectangles. Il existe déjà différentes recettes selon la nature des drêches et les graines utilisées : farine de petit épeautre, graines de fenouil et de tournesol, ou farine de sarrasin, graines de courges, tournesol et poussière d’agrumes. Le tout est vendu sous la marque « Résurrection », notamment à la boutique de l’abbaye de Saint-Wandrille, où a été créée la seule brasserie monacale de France. Avec pour slogan « la recette des faims heureuses », c’est bio, c’est vegan, c’est du développement durable, bref, on ne peut plus tendance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *