Les bières « bizarres » de Birra del Borgo

Dans la vaste gamme des bières élaborées depuis 2005 par Leonardo di Vincenzo dans sa brasserie italienne Birra del Borgo, figurent les 12 Bizarri (une par mois) qui se caractérisent par des méthodes ou des ingrédients quasiment inédits. Lors d’un dîner samedi dernier à Paris, au restaurant Fulgurances, cinq d’entre elles ont été présentées en accord avec des plats créés spécialement par le chef australien Sébastian Myers.

Ainsi, Saracena, qui ne titre que 3,1°, est à base de sarrasin malté (avec du malt d’orge et du blé) et présente une belle fraîcheur acidulée, d’une grande finesse. De fermentation spontanée, Back to the Days (8,5°) a vieilli pendant 18 mois dans des fûts de brandy ou de vin rouge italien, et son acidité s’accompagne de notes fumées dues aux herbes sauvages qui ont accompagné son maltage. Rubus (5,8°) est réalisée à partir de la Duchessa, blonde principale de la gamme, dans laquelle ont maturé des framboises (100 g par litre) pendant trois mois, soit une refermentation sauvage apportant de l’acidité contrastant avec les fruits rouges. Brigante (8,5°) a vieilli pendant 6 mois dans des fûts de brandy avec des feuilles de citronnier et des racines de gingembre, et refermentation due aux levures sauvages du bois. Enfin, Equilibrista (10,9°), la plus ancienne des bières Bizarri, est un « coup de foudre », comme le dit plaisamment Leonardo di Vincenzo, résultant de l’assemblage d’un moût de vin rouge Sangiovese et d’un moût de bière Duchessa qui fermentent ensemble avant d’être embouteillés avec une liqueur d’expédition comme dans la méthode champenoise : une synthèse gourmande entre la bière et le vin, marquée par de délicats fruits rouges.

Ce passionnant dîner parisien constituait une des étapes de la tournée européenne de Birra del Borgo qui, durant cet hiver, va entraîner la confrontation des autres Bizarri avec des chefs créatifs à Rome, Londres, Bruxelles et Milan, le 24 janvier prochain. J’aurais bien aimé faire partie de la caravane…

 

Photos (Marco Cenci – Birra del Borgo)

– Leonardo di Vincenzo (au centre) et le chef Sebastian Myers (à droite avec le bonnet) lors du dîner au restaurant Fulgurances.

– Les cinq bières Bizarri servies au cours du repas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *