36 catégories pour le France Bière Challenge 2018

On commence à en savoir un peu plus sur l’organisation du premier concours France Bière Challenge qui doit se dérouler le 18 mars prochain à Paris, à l’initiative de Becomev, déjà organisateur du Brussels Beer Challenge, avec comme responsables Elisabeth Pierre et Hervé Loux. Les brasseurs français intéressés peuvent déjà s’inscrire sur le site www.francebierechallenge.fr, et choisir la catégorie adéquate pour les bières qu’ils souhaitent faire concourir. Manifestement, les organisateurs ont vu grand, puisqu’ils ont élaboré une classification en 36 catégories, réparties en 8 groupes différents : ales (12 catégories), lager (2), stout/porter (3), bières de blé et autres céréales (3), bières acidulées/sures (2), bières rustiques (3), bières avec ajouts d’ingrédients (7) et bières particulières (6). Chacune de ces 36 catégories est précisée par un texte descriptif et par des spécifications techniques : gravités initiale et finale (en degrés Plato), degré d’alcool en volume, indice d’amertume (IBU) et de couleur (EBC). On l’aura compris, cette vaste nomenclature diffère très fortement de celles utilisées par les autres concours nationaux existants, comme le CGA ou celui de St-Nicolas-de-Port. Précisons aussi que pour chaque bière présentée, le brasseur devra payer 90 euros en s’inscrivant avant le 26 janvier, et 100 après, et fournir d’autre part quatre bouteilles pour les contenants inférieurs à 50 cl et deux pour ceux supérieurs à 50 cl. La liste complète des catégories se trouve à la fin du formulaire d’inscription : http://francebierechallenge.fr/wp-content/uploads/FBC2018-Formulaire-inscriptions-V4-combin%C3%A9.pdf.

Par ailleurs, concernant l’organisation, le jury est actuellement en cours de constitution, et sera composé entre 1/3 et 50 % de juges internationaux et le solde de juges français, selon le nombre final d’échantillons reçus. Concernant les juges français, Hervé Loux précise que : « la ligne de conduite est la suivante : pas de brasseurs ; des personnes issues des milieux brassicoles, représentant tous les corps de métier de la filière bière dans la mesure du possible et sachant déguster ; des personnes issues du monde de la dégustation, critique culinaire, gastronomique, sommelier du vin, etc … avec une formation en amont si nécessaire ». Une première liste a déjà été élaborée qui devrait être diffusée sur le site du concours, avec mise à jour régulière en fonction des participations retenues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *