Un fonds d’investissement vient épauler Innis & Gunn

L. Catterton, fonds d’investissement appartenant notamment à LVMH, est entré dans le capital d’Innis & Gunn à hauteur de 27,9 %. Dougal Gunn Sharp, fondateur de la brasserie en 2003, reste l’actionnaire majoritaire. En 15 ans, cette brasserie a connu une forte expansion, atteignant 100 000 hl vendus dans le monde, dont 4 000 en France en 2017, deux ans après son arrivée dans l’hexagone. La percée du brasseur écossais s’explique notamment par des recettes innovantes, notamment la maturation en fûts dont il a été un des pionniers en Europe avec son « Original », la Blood Red Sky avec une finition au rhum et une lager artisanale, ainsi que plusieurs IPA. Cette croissance lui a permis de créer une seconde brasserie à Perth, destinée aux séries limitées, et de développer un nouveau concept de restaurant, le Beer Kitchen, dédié aux accords mets et bières, dont quatre unités ont déjà vu le jour en Ecosse. L’arrivée de L. Catterton devrait lui donner de nouveaux moyens, notamment pour se développer à l’export.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *