Trois nouvelles Jenlain pour la dégustation

Mathieu Duyck, en prenant la direction de la brasserie familiale, avait fait comprendre qu’il fallait s’attendre à des innovations de sa part. En voilà trois d’un coup, dans un registre axé prioritairement sur la dégustation :

Grand Cru (8 % alc) est une blonde dorée, au nez à la fois céréalier, mais aussi bien campagnard. En bouche, l’attaque est gourmande par des notes fruitées mais aussi marquées par la levure. Dans un bel équilibre où dominent les malts, le houblonnage (25 IBU) avec le strisselspalt et le brewers gold, est surtout aromatique. Toute la tradition Jenlain s’y exprime, la puissance en plus, dans une belle élégance générale. De quoi honorer les meilleures tables.

Brown Ale (6 % alc), ambrée/brune à la mousse très fine et au nez un peu caramel. Beaucoup de douceur en bouche, mais un corps un peu plus sec, sans sucrosité trop marquée. On y perçoit du chocolat au lait et du café noir, qu’on aurait aimé un plus marqués tout de même, d’autant que la finale est toujours sur la douceur.

IPA (6 % alc) est une blonde assez pâle, brillante et limpide. Nez légèrement acidulé (agrumes) mais aussi un peu malté. Attaque herbacée et bien houblonnée (45 IBU) sur le magnum, le strisselspalt et le brewers gold, donnant une tonalité assez amère à l’ensemble, sans atteindre les outrances du style nord-américain. Le fruité (pomme verte, agrumes) est tout en finesse, accompagnant bien l’amertume qui se développe progressivement au point de dominer, avec quelques accents résineux, la finale et la permanence en bouche, assez longue.

Dans un design modernisé mais qui reprend les codes de Jenlain en les épurant, ces trois bières sont conditionnées en bouteille noire de 33 cl et complètent la gamme classique de la brasserie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *