Vus au Grand Final

Chez la Débauche, leur Barley Wine Brett à 16° a été la plus forte bière du Salon.

Stéphane et Thomas de Skummen à Rennes : des Bretons bien désaltérants.

Ce Grand Final de la « Paribirouik » (comme disent les moines de Saint-Wandrille) c’est d’abord des bières de toute sorte, mais aussi, voire surtout, des brasseurs et des passionnés de bières (également au féminin, et heureusement) qui se rencontrent pendant deux jours. En voici quelques échantillons, en hommage tant à leur savoir-faire qu’à leur convivialité envers les visiteurs d’un Salon qui restera mémorable. (Photos de Maxime Prigent).

Toujours aussi malicieux, le Benoît de la Pleine Lune.

Jonathan et Edward, les incontournables de la scène parisienne.

Bianca de la Fine Mousse : le sourire d’un puits de science.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.