La bonne « Humeur » de Jenlain

Pour la troisième déclinaison de sa gamme de bières à durée limitée, l »Humeur du Brasseur », la brasserie Duyck m’a agréablement étonné. Car cette « blonde brune », aromatisée à la chicorée, débute en douceur sur des notes maltées et légèrement caramélisées, puis toastées avec une pointe de réglisse. Puis se fait sentir progressivement l’amertume houblonnée, qui monte tranquillement en puissance pour arriver à complètement dominer la finale, et, mieux encore, persister longuement ensuite, avec une légère pointe d’âcreté. Mon étonnement est double, car une amertume qui se développe lentement est plutôt rare (par rapport aux attaques massives de nombreuses IPA) et surtout, parce que c’est vraiment la première fois – dans mon souvenir en tout cas – que Duyck ose ainsi développer le goût amer. A croire qu’il ne figurait dans les gènes de la famille. Cette N°3 en fournit un parfait désaveu. L’ensemble, de surcroît, est très agréable et bien désaltérant.

A base de malts d’orge et de blé, cette bière blonde est « colorée » au brassage par de la chicorée, cette plante torréfiée qui a longtemps « complété » le café chez les ch’tis. D’une belle couleur cuivrée et titrant 7,8 % d’alc.vol. (qui ne se sentent pas du tout), elle est houblonnée aux brewers gold, nugget, magnum et strisselspalt pour un IBU de 25 avant fermentation haute. Conditionnée uniquement en bouteilles de 75 cl, elle est présentée toute de noire vêtue, avec de petits pictogrammes illustrant l’ancrage « fermier » et nordiste de la brasserie : frites, chope de bières, saucisses, fûts, barriques, alambiques, orges, poules, moutons… Vendue 5,60 € dans les réseaux CHR et cavistes, elle ne durera que le temps des stocks disponibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.