Les dix ans de La Bête

Apparue dans les Vosges, cette Bête forte en goût et en alcool (8°) vient de fêter ses dix ans, lors d’une soirée organisée hier dans le Marais par House of Beer. Son itinéraire est plus qu’atypique, et pas un service de marketing n’aurait parié sur son succès. Née dans les Vosges, elle a commencé à faire parler d’elle après sa reprise par Bruno Niffle qui va d’abord la faire réaliser par la brasserie des Cîmes, puis par Castelain dans le Nord, où elle est toujours élaborée. Longtemps distribuée uniquement à la pression dans le réseau CHR de l’Est de la France, elle est plébiscitée par les consommateurs sans aucune campagne publicitaire, à part du matériel promotionnel dans les bars. De fermentation basse, cette ambrée offre un nez de pain d’épices et surtout un caractère malté bien typé, avec une amertume de plus en plus sensible jusqu’à la finale. Reprise par le distributeur House of Beer, la Bête est aujourd’hui répandue dans toute la France, accompagnée de sa petite soeur, une bière de blé remarquablement fine et désaltérante. Pour cette soirée d’anniversaire était également présente la Bête de Noël, bien épicée et peu sucrée, disponible cette année uniquement à la pression.

 

Arthur Lenormand et Nicolas Millet, d’House of Beer, propriétaire de la Bête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.