Ducasse, avec l’accent du Nord…

Cette triple plutôt forte (9°) est réalisée par la brasserie Castelain pour le compte d’House of Beer, qui a déjà en charge La Bête et distribue de nombreuses marques, dont Brooklyn. Avec un tel nom, c’est bien sûr l’ancrage régional qui est mis en avant, car tout bon Ch’ti sait ce qu’est une ducasse, cette fête de village typique de la région. C’était à l’origine une fête religieuse en l’honneur du saint de la commune, avec messe, procession et bénédictions, mais qui s’est accompagnée au fil du temps de festivités plus profanes : course cycliste, manèges divers (dont le tir à la carabine) et grand bal final. Il a existé aussi dans le passé une variante propre à Roubaix (Nord) et de quelques autres villes de la région : la ducasse à pierrots, se déroulant uniquement dans un café. Le patron préparait, surtout en hiver, un plat de saucisses (les « pierrots ») et de haricots qui était consommé par tous les présents, et bien arrosé de plusieurs chopes de bière….

Cette Ducasse aujourd’hui lancée par House of Beer est bien dans la lignée des triples d’origine belges. De couleur blonde dorée, un peu voilée, elle présente un nez bien malté avec des notes de fruits jaunes. En bouche, elle est moelleuse et ronde, telle un sucre d’orge aux notes de miel. Bien aromatique, sa finale est relevée par le coriandre, donnant avant tout une bière généreuse et bien agréable à boire. Des qualités qui devraient encore être plus prononcées lorsque cette Ducasse est servie à la pression… si possible dans un estaminet ch’ti !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.