Fermeture de Malteurs Echos

Dans un communiqué publié cet après-midi, Guillaume Bourdon annonce la fermeture définitive au 31 décembre de la malterie coopérative artisanale Malteurs Echos, suite à sa liquidation judiciaire. Fondée il y a 7 ans et réunissant 84 sociétaires appartenant à toute la filière bière, cette malterie s’était spécialisée dans la production de malts bios à partir de céréales de la région, et destinés aux brasseries locales. L’entreprise avait déménagé début 2018 dans de nouveaux locaux à Vernoux en Vivarais, mais avec un an et demi de retard et des difficultés financières importantes. Malgré une production de plus de 700 tonnes sur l’an écoulée, la situation financière ne s’est pas améliorée, et la coopérative a été obligée de se déclarer en cessation de paiement en septembre dernier, et l’automne n’a pas permis le redressement financier espéré.

Guillaume Bourdon a déclaré notamment  : « Ce fut une expérience humaine et entrepreneuriale extraordinaire, difficile mais riche en rencontres, en apprentissages et en réalisations. Environ 5 millions de litre de bière ont été relocalisés grâce à ce travail, une filière céréalière biologique s’est redéveloppée dans le Sud-Est et plus de 200 brasseries ont ainsi pu bénéficier d’un outil de transformation locale à leur image, c’est ce qu’il faut garder en tête. »

Dans l’attente d’un éventuelle repreneur, les coopératives agricole ont accepté de stocker la récolte 2018 jusqu’au printemps 2018, et il est encore possible de de commander du malt jusqu’au 28 décembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.