PBW 6 du 8 au 16 juin

La sixième édition de la Semaine de la Bière à Paris (dite Paris Beer Week) aura lieu du 8 au 16 juin 2019, dans des conditions similaires à celles de 2018. Bières & Papilles, l’association organisatrice, prévoit en effet que 200 événements environ se dérouleront pour la circonstance, autour de la découverte de la bière artisanale dans des lieux variés : bars, caves, brasseries, restaurants, etc…, et espère qu’ils attireront plus de 10 000 participants (contre 9 000 cette année). Et comme l’an dernier, la PBW se terminera par le Grand Final qui durera deux jours dans les locaux du 104 (19ème arrondissement), les 15 et 16 juin, où plusieurs dizaines de brasseries y feront déguster leurs bières. Une formule reconduite donc à l’identique, alors que le résultat du Grand Final 2018 était plutôt médiocre (moins de 3 000 entrées) surtout par rapport à d’autres salons comme Lyon notamment. Mais, pour Dorothée Van Agt, présidente de Bières & Papilles, « on ne change pas une équipe qui gagne »…

Toutes les structures souhaitant participer d’une manière ou d’une autre à l’événement doivent remplir un formulaire (disponible sur le site de la Paris Beer Week) avant le 31 janvier, la validation devant être effectuée pour le 15 février. Quant aux brasseries françaises souhaitant obtenir un stand au Grand Final, elles doivent se manifester dès que possible à l’adresse : contact@parisbeerweek.fr

3 Commentaires

  1. Dorothée

    Cher Gilbert ! Pourquoi s’acharner à dire que le Grand Final n’est pas une réussite ? Après étude des chiffres, c’est un événement qui s’auto-suffit (90 000 euros de budget !). Il nous est donc possible cette année de consacrer la totalité des cotisations des participants officiels à la communication que nous nous efforçons d’améliorer d’année en année.

    Je tiens à préciser que la jauge imposée par le 104 ne nous permettra jamais de faire beaucoup plus que 3 000 personnes sur les 2 jours. C’est d’ailleurs l’objectif que nous nous sommes fixés cette année. L’existence même de la Paris Beer Week et du Grand Final, le soutien des professionnels indépendants, l’implication de nos membres et bénévoles, le dynamisme du Paris Beer Club, notre participation à la Nuit des Relais… est depuis 6 ans, selon moi, une immense réussite !

    A très vite,

    Répondre
    1. Webmaster BiereDelos (Auteur de l'article)

      Précision : le manque de réussite, à mes yeux, ne concerne que le Grand Final, et non l’ensemble de l’événement. Car, 25 euros l’entrée, c’est un tarif dissuasif empêchant de mieux faire connaître la bière artisanale à un vaste public, qui devrait pourtant être l’objectif d’une telle opération. Car, comme je l’ai constaté, le Grand Final attire avant tout des passionnés et des convaincus, et non des néophytes. Et si c’est un problème de jauge que pose le 104, alors il serait temps de trouver un autre lieu… pour 2020.

      Répondre
  2. joey

    On ne change pas une équipe qui gagne ? La blague si c’est pour faire payer 25 euros l’entrée et ne pas pouvoir payer la restauration autrement que par des jetons qu’il faut bien évidement acheter alors non merci…..

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.