Emmanuel Macron face aux brasseurs

C’est en toute fin de sa visite au Salon de l’Agriculture samedi soir, que le Président de la République s’est rendu sur le stand de Brasseurs de France. Accueilli par le président François Loos et le délégué général Maxime Costilhes, il était attendu par plusieurs brasseurs qui avaient longuement patienté. Après avoir tiré et bu une bière à la pression – exercice dans lequel il s’est montré tout de même un peu moins adroit que son ministre de l’Agriculture – Emmanuel Macron a longtemps débattu avec les brasseurs de la nécessité de développer les bières françaises à l’export (notamment en Chine où il se rend prochainement) comme la culture du houblon, pour laquelle il s’est dit prêt à s’engager. François Iraola, patron de la brasserie Akerbeltz, lui a notamment expliqué les enjeux dans l’évaluation de la Cotisation Foncière des Entreprises, qui a menacé son entreprise avant qu’elle ne soit réduite pour les artisans par le Parlement et le Gouvernement.. Ont été également évoquées les grandes différences d’une région à l’autre quant à l’appréciation des bières par la DGCCRF (répression des fraudes).

Il était alors temps pour le Président de quitter le Salon de la Porte de Versailles.

 

 

Légende : Emmanuel Macron avec François Loos et Vincent Bogaert, face à François Iraola et (en partie caché) Alain Dhaussy (La Choulette). (Photo Brasseurs de France).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.