Les opacités du CGA des bières

L’édition 2019 du concours général agricole des bières, qui s’est déroulée lundi 25 février; a été marquée par des zones d’ombre bien regrettables pour une compétition nationale de cette envergure. Certes le nombre de médailles attribuées est en hausse (122 contre 114) ainsi que celui des tables de jurés qui a été de 61, un record.

Mais déjà, il a fallu attendre plus d’une journée pour que le palmarès soit publié sur le site du CGA, contre quelques heures dans le passé. Et surtout, sa présentation a été complètement bouleversée, ne donnant plus une vision d’ensemble des lauréats, regroupant toutes les catégories, mais nécessitant de trouver les résultats en les sélectionnant une par une. Vraiment pas clair…

De plus, le CGA ne communique plus, comme par le passé, le nombre de brasseries qui ont présenté des bières, ou encore la ventilation des échantillons présentés, ce qui est tout de même très utile pour savoir l’intérêt des brasseurs français pour les différentes catégories qui leur sont proposées. Pourquoi ce black-out ? Je l’ignore…

Plus grave, le nombre total d’échantillons présentés. Selon l’information diffusée par RPCA, l’agence de presse du CGA, il a été de 628 cette année, contre 519 en 2018. Mais, selon deux sources différentes qui m’ont donné l’information dès le 25 février, il serait en fait inférieur, d’au moins plusieurs dizaines de bières. Car se serait déroulée, quelques jours avant le concours, une présélection visant à vérifier la conformité des informations données sur les étiquettes avec les catégories existantes. Les retraits opérés auraient porté notamment sur des questions de couleurs de bière, et de dénominations. Et plusieurs brasseurs victimes du procédé s’en seraient plaints à leurs organisations professionnelles.

Le CGA, toujours selon RPCA, a démenti toute présélection de ce type. Dont acte, mais le doute subsiste, qui s’ajoute aux autres opacités de ce concours, entachant sa réputation. Ce qui est bien regrettable…

La répartition des 122 médailles décernées est 22 pour l’Or, 53 pour l’argent et 47 pour le bronze. Les brasseries les plus médaillées sont Ninkasi (7) – Brasserie de l’Odon (4) – Cap d’Ona (4) – Moulins d’Ascq (4) – Pays Flamand (4) –  Mira (3).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.