Concours de biérologie : après Heineken, Brasseurs de France

François Loos (Brasseurs de France) et Pascal Sabrié (Heineken France).

A l’issue de la proclamation de la 14ème édition du concours de biérologie, le 16 mai à Rueil-Malmaison, Pascal Sabrié, PDG d’Heineken France, a annoncé que c’était la dernière fois que son entreprise organisait ce concours qu’elle avait créé. C’est l’association Brasseurs de France, présidée par François Loos, qui le reprend, dans des modalités qui restent encore à définir. Destiné aux élèves des écoles hôtelières, ce concours vise à leur faire découvrir la bière au travers de plusieurs épreuves écrites et pratiques, comme l’analyse sensorielle, les accords bière et mets, le bon service du demi pression et de la bière en bouteille, etc…

Cette annonce n’est pas totalement une surprise, car, ces dernières années, le concours avait perdu de son ampleur, les demi-finales régionales passant de dix à trois, et la finale nationale, qui s’est déroulée lors de grands événements à Beaubourg, à la Bourse ou au Carreau du Temple, s’était repliée depuis deux ans dans les locaux d’Heineken, à Rueil-Malmaison.

Cette année, le titre de Meilleur Jeune Biérologue de France est revenu à Maxwell Mason, du lycée de Gascogne à Talence, devant Antonine Trauth-Neret (CFA Médéric de Paris) et Cyprien Broux (lycée hôtelier international de Lillle). Leurs professeurs respectifs, Mikael Feito, Christophe Husson et Eric Dugardin, qui les ont soutenus et accompagnés tout au long des épreuves, étaient bien sûr présents à cette remise des prix.

Les lauréats de cette 14ème édition.

Photos : Maxime Prigent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.