L’IPA façon Pelforth

Il fallait s’y attendre, tôt ou tard, un industriel de la bière se lancerait dans l’India Pale Ale. Et bien c’est fait : Heineken France vient de mettre sur le marché son IPA sous la marque Pelforth. Cette blonde un peu dorée, limpide et brillante, titre 5,9 % d’alc.vol. Elle est conditionnée en bouteille 25 cl, en boîte 50 cl et même en mini-fût de 5 litres.

A la dégustation, le nez est assez discret, légèrement floral puis plutôt malté. En bouche, l’attaque est douce, voire sucrée, et il faut attendre la fin de la première gorgée pour déceler quelques notes houblonnées, qui persisteront un peu par la suite, la finale étant très légèrement amère. Ce qui expliquerait qu’un IBU (indice d’amertume) de 30 est annoncé sur l’étiquette, ce qui paraît tout de même beaucoup.

Pas d’indications sur la variété du ou des houblons utilisés… il est vrai qu’il s’agit d’extraits ! Par contre, du sirop de glucose et du maïs entrent dans la composition, ce qui explique pourquoi cette bière laisse, au final, une impression beaucoup plus sucrée qu’amère, voire simplement houblonnée.

Avec un tel résultat, les brasseurs artisanaux n’ont pas de crainte à avoir… sauf si les consommateurs néophytes pensent qu’il s’agit d’une véritable IPA, ce qui est vraiment loin d’être le cas.

Pour la petite histoire, Heineken rappelle que Pelforth, qui était alors une brasserie indépendante, avait commercialisée dans les années 70 une India Pale Ale « à la française »… qui n’a guère laissé de souvenirs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.