Haute-Rive devient une houblonnière

Aurélien Morhain lors de la récolte de 2018.

Aurélien Morhain annonce qu’il arrêtera de brasser dans sa ferme de Haute-Rive, près de Metz, avant la fin de l’année, pour se reconvertir dans la production et la transformation du houblon. Dans son message, il indique que : « Après 10 années passionnantes dans l’univers de la fabrication de bière, je mets fin à la Brasserie Haute Rive. Ce fut une expérience fabuleuse chargée de bons moments, un métier passionnant où j’ai pris un plaisir immense à brasser et partager d’excellents moments à vos côtés ». Toutefois, Aurélien ne quitte pas du tout le monde de la bière, puisqu’il va se développer dans la production houblonnière avec son projet « Lorraine Houblon ». Il en cultivait déjà depuis quelques temps et, surtout, il avait fait l’année dernière l’acquisition d’une unité de transformation, trouvée en Bavière, pour cribler les cônes et les sécher dans de bonnes conditions. Un outil qu’il entendait déjà mettre au service des brasseurs de sa région, mais il a estimé que son projet ne pouvait être porté par une brasserie concurrente. Il annonce ainsi que « de nouvelles variétés seront plantées cet automne avec l’ambition d’étendre considérablement la parcelle afin d’offrir les qualités suffisantes aux approvisionnements des brasseries. L’investissement est colossal, mais l’ambition infaillible« , conclut-il avec l’énergie qu’on lui connaît.

Son activité de brasseur se terminera pour le prochain salon Richement BIère, en janvier 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.