Heineken dans le capital de Gallia

La brasserie Gallia, située à Pantin près de Paris, a annoncé qu’Heineken France est entrée dans son capital comme actionnaire minoritaire, pour « soutenir (une) nouvelle étape de son développement« , selon le communiqué publié aujourd’hui. Gallia, ne pouvant plus répondre à la demande, était à la recherche d’un partenaire financier pour créer une deuxième brasserie à Sucy-en-Brie et « investir sur son site de Pantin pour en faire son lieu d’expérimentation ». En 2018, l’entreprise fondée il y a dix ans par Guillaume Roy et Jacques Ferté a produit 7 850 hl de bières pour un CA de 2,4 millions d’euros, connaissant une croissance à deux chiffres depuis 10 ans.

Cette arrivée est symbolique car c’est la première fois qu’une brasserie artisanale française entre dans l’orbite d’un groupe brassicole international. Certes, il s’agit d’une participation minoritaire, mais plusieurs exemples dans le passé (comme Affligem en Belgique ou Lagunitas aux Etats-Unis) ont montré qu’il s’agit souvent d’une première étape avant une absorption pure et simple. Dans son communiqué, Jérôme Roy explique que : « à l’origine, nous cherchions un partenaire financier pour soutenir notre croissance, qui ne soit pas forcément un acteur du secteur. Avec Heineken, et contre toute attente, nous avons trouvé un partenaire bienveillant, très à l’écoute, avec lequel nous partageons un rêve commun et la même passion de la bière craft ». On ne savait pas qu’Heineken était à ce point passionné par la bière artisanale…

Dans le même communiqué, Pascal Sabrié, président d’Heineken France, se déclare « honoré et heureux de pouvoir donner les moyens à Gallia de soutenir son ambition de développement, d’apporter l’expertise d’HEINEKEN dans la production et la distribution de bières et d’aider cette brasserie à s’ancrer dans le territoire parisien et au-delà« .

L’ouverture de la nouvelle brasserie Gallia est prévue pour l’automne 2020. On verra sans doute à ce moment-là si Heineken se « contente » d’être minoritaire chez Gallia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.