Sauvage Irlande

Lors d’une présentation à la presse et aux professionnels (cavistes, bars à bière notamment) de sept brasseries artisanales sur la bonne soixantaine que compte l’Irlande, le Bord Bia (service en charge de la promotion des produits alimentaires irlandais) a fait découvrir quelques belles pépites en matière de créativité. Comme quoi, décidément, l’Irlande ne se résume plus du tout aux seules Guinness et Kilkenny.

Ainsi, Black Donkey, tout à l’ouest dans le comté de Roscommon, élabore sa gamme Underworld avec une levure sauvage découverte il y a deux ans dans une grotte légendaire, appelée Oweynagat, à 20 km de la brasserie. En résultent trois bières (Ale, IPA et Pale Ale) à la fois classiques, mais avec des aspects aromatiques franchement originaux. La Pale Ale, par exemple, est très sèche, bien céréalière avec une belle amertume, et surtout une dominante minérale très étonnante. Distribution en France par Néodif.

La brasserie Boyne, à Drogheda, appartient à un groupe familial qui possède également une distillerie (whiskey The Whistler), une cidrerie et une crémerie. Dans sa gamme très complète, il y a notamment une Saison à la fois bien épicée et aux notes citronnées bien désaltérantes. Et l’Imperial Stout est remarquablement puissante et moelleuse, sans âcreté, et récompensée par plusieurs médailles. Distribution par Direct Distribution.

La brasserie de Dundalk Bay et sa marque Brewmaster proposent une gamme de belle qualité d’élaboration, où se distingue notamment une lager à 0,5 % d’alc. obtenue par osmose inverse, ce qui en dit long sur le niveau technique de l’entreprise, et une très originale bière de blé (de type Weiss allemande) qui a maturé plusieurs mois dans un fût de bourbon du Kentucky, ce qui lui donne un fruité très chaleureux, sur la prune, avec un agréable côté liquoreux.

Kinnegar, dans le Donegal, conditionne ses bières uniquement en boîtes métal, et sa modernité se traduit aussi par de belles créations, comme deux ales au seigle, dont une brune, une Saison épicée avec une finale bien sèche, ou encore une sour où est ajouté lors de la fermentation du jus de pomme fraîchement pressé. Distribution par CBev de Bruno Niffle.

En 2019, les brasseries Bru et Carrig ont fusionné sur un même site, donnant naissance à la brasserie Bru, dans le comté qui possède également six pubs en Irlande. Dans sa gamme, la Red Ale est d’un beau classicisme, avec une dominante sur le caramel et une pointe légèrement fumée, avec également une blonde sans gluten bien rafraîchissante.

Rye River, dans le comté de Kildare, créée il y a six ans, est déjà une des brasseries artisanales les plus importantes, avec cinq gammes à son actif, dont la plus connue est Mc Gargles. L’IPA est d’une solide richesse aromatique avec une forte amertume. Une qualité déjà reconnue par de nombreuses médailles dans les concours internationaux. Distribution par CBH.

Enfin, Porter House, à Dublin, a commencé il y a vingt ans comme pub-brasserie à Dublin, dans Tempe Bar, puis a ouvert l’an dernier sa brasserie, avec déjà une gamme classique assez large. Distribution par Direct Distribution.

Toutes ses brasseries sont labellisées Origin Green, un programme axé sur le développement durable pour l’agro-alimentaire irlandais concernant l’approvisionnement, la production, la santé et la responsabilité sociétale, avec contrôles indépendants chaque année.

La présentation des brasseries s’est déroulée à l’ambassade d’Irlande à Paris.(Photo Maxime Prigent).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.