INTERDIT DE CGA !!!

Par décision du Commissaire Général du Concours Général Agricole de Paris, M. Benoît Tarche,  il m’est interdit de participer comme juré à la prochaine édition, en février 2020, pour la catégorie Bières. Il me reproche en effet d’être « toujours extrêmement critique dans votre blog à l’égard du Concours Général Agricole des Bières, de son règlement (revu chaque année en concertation avec tous les acteurs de la filière) et de chacun de ses palmarès. » Or, selon ses propres termes, « la participation en tant que juré a pour contrepartie l’adhésion aux valeurs et à la réputation du CGA, qui se traduit par une engagement de  «ne rien dire ou faire qui puisse nuire au Concours Général Agricole et aux lauréats » (art 23).

Outre que cet article est sans doute largement ignoré de la plupart des jurés, je ne vois en quoi j’aurais « nui » au CGA par mes articles dans Bière Magazine ou sur ce blog. Faisant mon travail de journaliste, j’ai surtout relevé « les anomalies et l’opacité que j’ai pu constater dans le déroulement du concours des bières : non communication d’éléments importants comme le nombre de brasseries ayant concouru, nombre d’échantillons présentés par catégories, retrait unilatéral d’échantillons jugés non conformes sans en prévenir les brasseurs concernés, entre autres » comme j’ai répondu à M. Tarche.

Il me faut souligner le fait que cette interdiction ne m’a pas été signifiée formellement, bien au contraire. C’est en voulant m’inscrire comme chaque année à la prochaine session du concours des bières que s’est affiché un énigmatique « Accès interdit » à mes multiples tentatives. J’ai alors contacté plusieurs responsables de Comexposium que je connaissais… sans obtenir la moindre réponse.

J’ai finalement envoyé un mail à M. Tarche… qui a commencé par m’inviter à le rencontrer pour « échanger à ce sujet ». Ne voyant pas le rapport avec l’interdiction d’être juré, je lui ai demandé de m’en donner les raisons, et c’est finalement la réponse indiquée plus haut qu’il m’a fourni. Comme quoi l’opacité est toujours de règle dans cet organisme. Depuis, pas de nouvelles, et surtout de confirmation officielle de mon interdiction.

Je tiens aussi à rappeler que j’ai participé il y aura bientôt 20 ans au comité de spécialistes qui a conseillé l’équipe du ministère de l’Agriculture qui souhaitait mettre en place un concours des bières dans le cadre du CGA. Et, depuis, j’ai toujours été juré à ce concours, et même responsable de la validation des adhérents des Amis de la Bière d’Ile-de-France à chaque session. Ce qui prouve bien ma « nuisance » à l’encontre du CGA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.