3 caves à bières fermées à Paris

La Cave à Bulles, Chop’in et Mozaïc ont fermé leurs portes ces dernières semaines, : preuve d’une crise dans ce réseau de distribution pourtant en plein essor jusque-là. Certes, chaque cas est particulier : la Cave à Bulles, ouverte en 2006 par Simon Thillou à proximité du centre Beaubourg, a représenté le renouveau des bières artisanales, notamment françaises, avec une approche bien différente des caves existantes à l’époque. Chop’in, ouverte en 2010, avait une existence plus discrète mais effective dans le 14ème arrondissement, tandis que Mozaïc, créée il y a à peine un an rue de Penthièvre par Dorothée Van Agt, proposait également une petite restauration.

Mais, au-delà de la situation de chaque enseigne, il semble que ces fermetures résultent d’une forte baisse des ventes dans le secteur, d’autant que d’autres enseignes seraient à la recherche de repreneurs… Après une période faste de découvertes par les consommateurs, ces derniers changent manifestement leurs habitudes d’achat, au profit de la vente en ligne sur internet, ou encore des autres commerces de proximité qui se sont mis à proposer elles aussi des bières artisanales.

Après publication de cet article, on me signale les fermetures de deux caves en banlieue : Bière et Paix à Levallois-Perret et Rock Out Shop à Maisons-Laffitte (78). Par contre, concernant la fermeture du Bières Cultes de la rue Damrémont, celle-ci remonte à plus d’un an et demi, et résultait de problèmes spécifiques à ce magasin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.