Brasseurs de France : soulagés mais inquiets

Les brasseurs français saluent les annonces du gouvernement comprenant la réouverture des cafés, hôtels, restaurants, le 2 juin prochain, dans les départements classés vert et les terrasses de ces établissements dans les départements classés orange. Ils se félicitent également de la suppression de la barrière des 100 km qui devrait permettre aux Français de partir en vacances dans l’ensemble de notre territoire cet été. Ces annonces font suite à un dialogue constructif de plusieurs semaines avec le gouvernement.

Brasseurs de France tient à rappeler toutefois l’immense inquiétude de ses entreprises qui sont en forte difficulté économique à l’issue de ce long confinement et le resteront pour de longs mois à l’approche d’une période estivale dont la réussite sera vitale pour nombre d’entre elles. 

Brasseurs de France rappelle les demandes qui lui semblent indispensables pour la filière brassicole 

  • le maintien du chômage partiel pris à 100% en charge par l’Etat et les modalités de sa sortie progressive ;
  • l’exonération des cotisations patronales pour la période de la crise sanitaire ; 
  • la prolongation du fonds de solidarité ; 
  • la mise en place d’un plan d’aide à la destruction ;
  • le maintien du report des charges.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.