BrewDog crée sa forêt

Afin de lutter contre le réchauffement climatique, la brasserie écossaise vient d’acquérir un terrain de 8 km2 dans les Highlands, au nord du Loch Lomond, afin de le replanter en forêts et en tourbières, en partenariat avec Scottish Woodlands, en charge de la préservation et du reboisement des forêts de la région. Plus d’un million d’arbres devrait y être plantés dans les quatre prochaines années.

Cet investissement de 30 millions de livres sterling doit permettre à BrewDog de devenir la première brasserie au monde neutre en carbone, au point que, désormais, elle retire de l’air deux fois de carbone qu’elle n’en émet.

C’est le résultat d’un plan d’ensemble en cours de réalisation pour améliorer les infrastructures de BrewDog afin de mieux préserver le climat, comprenant différentes actions comme :

– La brasserie et les bars britanniques désormais alimentés par l’énergie éolienne.
– La transformation des céréales usagées en gaz vert qui alimente la brasserie.
– La construction d’un digesteur anaérobie sur place pour transformer les eaux usées en eau propre et produire du C02 de qualité alimentaire pour convertir en carbonate toutes les bières.
– L’électrification du parc de véhicules.
– L’investissement dans des sites de brassage locaux au Royaume-Uni, dans l’UE, aux États-Unis et en Australie, afin de réduire considérablement les kilomètres parcourus par les bières Brewdog pour atteindre le consommateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.