Un calendrier de l’Avent, ça se prépare… à l’avance !

Il a fallu moins de cinq ans pour que les calendriers de l’Avent proposant des bières ne deviennent un vrai rendez-vous pour des amateurs de plus en plus nombreux. Disponibles essentiellement en ligne sur les sites marchands (Saveur Bière, Heineken, Une Petite Mousse, pour ne citer que les plus importants), ils permettent de faire de vraies découvertes… avec le suspense de se demander ce que contiendra la case du lendemain. Plus de 150 000 calendriers auraient été ainsi vendus l’an dernier !

Mais ce rituel demande une vraie préparation qui demande plusieurs mois pour aboutir. Clément Fichot, de Une Petite Mousse, en précise les contours. Pour lui, c’est un chantier à grande échelle : « Car pour 10 000 calendriers de 24 bières, il faut 8 semaines de production des cartons, 10 semaines pour les 240 000 bouteilles, et plus de 2 000 m2 pour stocker et manipuler ces colis. Chaque brasserie doit ainsi dédier une partie de sa production dès le mois de mars pour fournir les bouteilles sans impacter ses autres canaux de distribution ! Il faut donc démarrer la production en septembre en ayant une idée du déroulé des ventes pour expédier les commandes au fil de l’eau. En pensant déjà à la fin du mois de novembre où, la veille de l’ouverture de la première case, il se vend en 1 jour le même volume qu’en une semaine au début du mois ! »
Cette année, Une Petite Mousse a en plus demandé à cent testeurs (sélectionnés parmi plus de 7 000 candidats) de goûter et valider la sélection des bières. « Une opération, précise Clément Fichot, qui explique aussi le succès des premiers jours de ventes avec des expéditions à partir de mi-octobre de ce Calendrier de l’Avent qui se décline à 49,95€ et 69,95€ en deux versions pour offrir dans plus de 1 cas sur 2, une dégustation jusqu’à Noël.« 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.