Noël en Jenlain

Une nouvelle fois, la brasserie Duyck étonne avec sa Jenlain de Noël. Déjà, la bouteille de 75 cl surprend : tout de blanc revêtue, elle arbore la tête énigmatique d’une chouette harfang des neiges, bien insolite pour une bière. Titrant 9,5 % d’alc. vol., c’est une ambrée très sombre aux reflets pourpres. Le nez puissant se développe sur le malté, avec des notes de chicorée et d’orange confite. Belle douceur à l’attaque, puis le malt torréfié se développe sur le cacao noir, adouci par l’orange puis accompagné par une légère amertume (houblons magnum et brewers gold à 25 IBU).

L’ensemble est sec et sans lourdeur, car il est bien fini le temps des bières de Noël hyper sucrées, pour ne pas dire écoeurantes, qui empâtaient la bouche il n’y a pas si longtemps encore. Pour cette Jenlain de Noël, l’accord pourrait se faire avec du jambon sec, un saumon sauvage fumé au bois de hêtre ou un canard à l’orange, par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.