Parisis et Mélusine : mise au point d’Eric Esnault

Suite à l’alliance entre les brasseries Parisis et Mélusine, Eric Esnault, fondateur de Parisis, a publié une longue mise au point sur sa page Facebook, dans laquelle il tient à donner sa version des faits : https://www.facebook.com/eric.esnault.12/posts/2759021391034800.

Pour l’essentiel, il rappelle qu’il est l’unique fondateur de la brasserie d’Epinay-sous-Sénart, et que les « actionnaires historiques » qui sont mentionnés dans le communiqué annonçant l’alliance entre les deux brasseries, « ne sont pas les premiers créateurs et sont arrivés en tant que salariés et ont été associés car je l’ai voulu par la suite« . Il poursuit, après un long historique sur l’histoire de l’entreprise, en soulignant que : « J’ai plus que participé au développement de cette entreprise en prenant des risques financiers pour moi et ma famille, en assumant pendant plusieurs années un deuxième emploi salarié pour pouvoir soutenir financièrement cette entreprise. J’ai déterminé la stratégie de Parisis de vendre en GMS et assuré le développement commercial et financier« . Aussi, il ne supporte pas que « l’on puisse gommer le travail que j’ai fait, et ce que j’ai apporté à cette entreprise. Je ne supporte pas que l’on puisse publier un communiqué de presse qui ne soit pas complètement représentatif de la réalité et de l’histoire de l’entreprise Parisis« .

Il conclut en affirmant que ce communiqué fait partie de son travail de « reconstruction » qui doit lui permettre de tourner la page.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.