« La bière en France » par Emmanuel Gillard

La nouvelle édition du panorama de l’activité brassicole dans notre pays comporte cette année pas moins de 8 214 pages ! Mais pas de souci pour manipuler l’ouvrage, puisqu’il est édité uniquement en version électronique.

Dans un premier temps, Emmanuel Gillard livre plus de 130 pages d’analyse sectorielle, incluant des articles de fond, des statistiques, des tendances, des cartes et de nombreux graphiques. On poursuit avec le détail historique de 2406 brasseries (en activité ou fermées) et brasseurs nomades du 21ème siècle, avec leurs coordonnées, les contacts, la production annuelle et les spécificités de chaque établissement.Rajoutez-y plus de 5900 fiches de dégustation détaillées et le classement des meilleures bières par style (d’après l’auteur, bien entendu), et vous comprendrez qu’il s’agit d’un pan entier de la culture de la bière qui est détaillé dans ce livre.

Cette édition comporte plusieurs nouveaux chapitres, comme le tourisme brassicole, les filières de l’orge brassicole et du malt, les associations et brasseries associatives et, actualité oblige, Emmanuel Gillard propose une analyse de l’impact sur la bière des confinements entraînés par la Covid-19.

Pour les amateurs de données chiffrées, l’ouvrage comporte 468 nouvelles bières dégustées, ainsi que 448 nouvelles brasseries françaises… mais aussi 103 fermetures. Et plus de 2 700 modifications sur les brasseries existantes !

Il faut souligner qu’Emmanuel Gillard réalise seul ce travail titanesque, et à titre bénévole, ayant par ailleurs un emploi d’ingénieur à temps plein. De plus, le prix de l’ouvrage est libre, les sommes récoltées étant intégralement reversées aux Restos du Coeur.

Pour l’obtenir, il faut le télécharger en faisant un don sur le site Projet Amertume, à la rubrique E-books : http://(http://projet.amertume.free.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.