Disparition de Pierre-André Dubois

Figure incontournable du monde brassicole dans le Nord-Pas-de-Calais, Pierre-André Dubois est décédé ce week-end, dans sa 94ème année. Né en 1927 dans sa bonne ville de Cambrai qu’il aimait tant, il suit à partir de 1947 les cours de l’Ecole Nationale des Industries Agricoles de Douai, où il s’intéresse plus particulièrement à la brasserie. Aussi, en 1951, il exerce pour la première fois le métier de maître brasseur à Paris, chez Karcher-Grütli, dans le 20ème arrondissement. Mais, assez vite, il retourne dans le Nord, appelé pour relancer et moderniser la Grande Brasserie de Solesmes, devenue coopérative. En 5 ans, la production y atteindra les 20 000 hl.

Le mouvement coopératif dans la bière sera sa grande passion, dirigeant dans les années 70 trois brasseries coopératives à Denain, Solesmes et Sin-le-Noble, auxquelles il consacrera même une bonne partie d’un de ses livres, « Nord-Pas-de-Calais, terre de brasseries » publié en 1998. Alors que le mouvement coopératif connaît une crise sévère au milieu des années 80, victime de l’essor de la grande distribution, Pierre-André Dubois prend sa retraite en 1986.

Mais il ne quitte pas pour autant le monde de la bière, loin s’en faut. Dès 1986, il participe à la création de l’association « Les Amis de la Bière », et à sa confrérie, la Ghilde des Eswards Cervoisiers, dont il est le Grand Cambier (ancien nom du brasseur dans la région). Il en devient le président en 1990, déployant une grande énergie pour la développer dans sa mission de défense et de de promotion des bières de la région. Six ans après, lorsqu’il en quitte la présidence, l’association compte plus de 850 adhérents, et multiplie les actions en faveur de la bière.

Chaleureux, mais aussi franc et direct dans ses propos sur la bière et les brasseries, Pierre-André Dubois a toujours été fidèle à son principe : « Rendre service à la cause de la Bière, des Brasseurs régionaux et de la culture brassicole », qu’il avait notamment énoncé en quittant la présidence d’une association dont il est resté un guide attentif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.