La Tigre Bock a cent ans

Née en juillet 1921 dans la brasserie-restaurant du Tigre, à Strasbourg, la bière Tigre Bock est rapidement devenue la marque phare des années folles, brassée par la brasserie Hatt à Cronenbourg. Disparue après la guerre, elle connaît un vrai renouveau depuis 2018 … en même temps que le restaurant qui porte son nom.

Pour célébrer cet anniversaire, le Tigre, dirigé par Geoffroy Lebold depuis sa réouverture, il y a trois ans, propose d’abord la « 100 ans » une bière à base du houblon Saaz, lui aussi au moins centenaire. Bien désaltérante, elle a aussi beaucoup de corps et, après des notes herbacées et maltées, elle se termine par une finale légèrement amère. Elle est élaborée sur place grâce au dispositif unique en son genre, installé au Tigre grâce au partenariat avec Kronenbourg. Le site d’Obernai produit en effet une bière « de base » qui est ensuite transformé dans l’un des cinq fermenteurs dont disposent le Tigre ; elle peut ensuite être houblonnée plus au moins fortement, aromatisée avec des extraits de fruits, etc…

Le Tigre a organisé également une exposition d’objets souvenirs rappelant son riche passé : calendrier de 1940, chopes, verres, plaques émaillées ou lithographiées, affiches, miroirs, sous bocks, etc… Ils proviennent du Chineur Alsacien, collectionneur passionné, ainsi que de la petit-fille d’un ancien propriétaire du Tigre. Et, sur plusieurs murs de l’établissement, de nombreuses reproductions d’anciennes photos retracent toute l’histoire de la Tigre Bock.

La Tigre Bock du centenaire est disponible uniquement à l’établissement, servie dans des… bocks (bien évidemment !) de 33, 50 et 100 cl, spécialement décorés pour la circonstance. Elle peut aussi être emportée dans des growlers d’un ou deux litres, où elle se garde au moins 48 h. Une pratique née des confinements sanitaires et qui, vu le succès remporté, est désormais pérennisée. Une bière à découvrir avant la fin de l’année…

Geoffroy Liebold devant les différentes chopes servant la bière du centenaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.