Huit bières françaises médaillées aux World Beer Awards

Révélé le 25 août en fin d’après-midi, le palmarès des World Beer Awards (concours britannique qui concerne aussi le cidre, les spiritueux et le vin) a attribué huit médailles à des bières françaises, mais une seule remporte un des dix titres suprêmes. C’est – une nouvelle fois – Cap d’Ona à Argelès-sur-Mer, pour sa Brune Grand Cru, vieillie en barrique de Pinot Noir.

Les autres lauréats français sont : Belzébuth Pink (Goudale) dans la catégorie des bières aromatisées – Phinaert Strong IPA (Brasserie Lilloise) – Brune des Brasseurs Savoyards – Eguzki Ambrée (Bardos au Pays Basque) – Summer Ale de Castelain (uniquement à la pression en CHR) – Bergère dorée au seigle (brasserie de Bel Air à Saint-Bonnet de Bellac en Haute-Vienne) – Blanche au Combawa de NEPO (Neuville-sur-Saône dans le Rhône).

Il faut savoir en effet que ce palmarès répartit les bières en dix catégories principales (Dark Beer – Flavoured Beer (Aromatisées) – IPA – Lager – Sans alcool ou faible en alcool – Pale Beer – Sour & Wild Beer – Speciality Beer – Stout & Porter et Wheat Beer (bière de blé), qui comprennent ensuite un certain nombre de sous-catégories, dont certaines sont d’ailleurs bien imprécises, comme les Vienna ou les Seasonal Pale Beer. Ce qui fait de ce concours l’un des plus critiqués, car soupçonné de créer des sous-catégories « réservées » à certaines bières. Car, à la différence de la plupart des concours internationaux et nationaux, le nombre d’échantillons n’est pas précisé. Ainsi, il est tout de même curieux de voir médaillée la Leffe Ambrée (plutôt rare…) dans la sous-catégorie des « Pale Belgian Style Ale »… ce qui ne veut pas dire grand chose.

3 Commentaires

  1. Laurent Mousson

    Composition du Jury : https://www.worlddrinksawards.com/our-judges

    Mais le problème n’est aux tables, mais au niveau du cadre général du concours, et de la multiplication depuis 2016 des médailles, en les décernant pour chaque catégorie dans chaque pays – apparemment sans avoir de nombre minimal de bières par catégorie pour qu’elle soit jugée séparément.
    (La World Beer Cup, en comparaison, groupent les échantillons avec une catégorie proche s’il y a moins de 12 bières en concours.) Le WBA ne publie bien sûr pas le nombre d’échantillons en concours dans chaque catégorie avec les résultats.
    S’y ajoute le fait qu’il n’y a manifestement pas de contrôle que les bières sont inscrites dans la bonne catégorie.
    Bref, dans ce cadre, on a par exemple vu en 2017 la Stella Black décrocher une médaille de meilleure English Brown Ale de Tunisie. Ou, pour un pays comme Malte, où il y a une poignée de brasseries, dont une seule participe au concours (Farsons), les résultats sont un peu monotones…

    S’y ajoute la communication ronflante à coups de « meilleure XXX du monde »… (ben non, c’est la meilleure du concours, à la rigueur.)

    Vienna, c’est la Wiener Lager, style autrichien traditionnel, cousin des Märzen bavaroises, donc c’est en principe assez bien défini.

    Répondre
    1. Webmaster BiereDelos (Auteur de l'article)

      Merci pour tes infos, Laurent, toujours aussi précises.

      Répondre
    2. Ce bon Joey

      Et à se demander, à la vu de la composition du jury, si c’est bien un concours UK ou allemand…

      Mais cocorico il y a au moins un français… qui est en réalité un panaméen qui habite à Paris…

      Ce concours est une énorme blague.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.