Le retour des Pink Boots

Les participantes à cette journée en visite dans la brasserie de la Pleine Lune.

Créée en 2007 par une brasseuse de l’Oregon qui portait des bottes roses, la Pink Boots Society entend réunir les femmes travaillant dans le secteur des boissons fermentées pour les aider et les encourager à progresser dans leur carrière. Le mouvement a été repris en France il y a trois ans, lors d’un brassin collaboratif qui s’est déroulé à la brasserie O’Clock dans les Yvelines. Mais depuis, plus aucune activité n’a été signalée… jusqu’en février dernier, avec un nouveau brassin réalisé à la brasserie Pleine Lune, à Chabeuil (Drôme) à l’initiative de Dorothée Van Agt.

Normalement, ce type de brassin est organisé le 8 mars, pour la Journée des Droits des Femmes. Mais il a dû être avancé au 19 février, car la brasserie Pleine Lune a entrepris depuis le 8 mars d’importants travaux d’agrandissement. Une quinzaine de participantes se sont donc réunies, certaines sont d’ailleurs brasseuses, mais toutes sont des entrepreneuses qui ont pour point commun de valoriser une nouvelle façon de consommer des produits qui transmettent des valeurs de terroir et d’humanisme. Elles sont aussi des actrices du réemploi et d’une économie solidaire et durable.

Elles ont élaboré une India Pale Lager, houblonnée à cru avec cinq houblons différents, provenant de Yakima, partenaire de la Pink Boots Society. Elle devrait être prête à la mi-avril, en bouteilles de 33 et 75 cl ainsi qu’en fûts, date à laquelle seront communiqués son nom et son étiquette.

Cinq autres brassages similaires sont organisés dans différentes régions de France entre le 8 et le 15 mars, dans le cadre du Pink Boots Collaboration Brew Day.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.