Les brasseurs réclament une nouvelle aide

Brasseurs de France réclame aux pouvoirs publics une aide de 15 millions d’euros, comme l’an dernier, afin de permettre à leurs entreprises de surmonter la crise née de la fermeture des cafés-restaurants depuis neuf mois cumulés. Car l’organisation professionnelle estime que plus de 30 millions de litres de bière en fûts ne seront plus consommables à la réouverture prochaine des terrasses. Mais Brasseurs de France appelle le gouvernement à rouvrir les terrasses, dans le respect des protocoles sanitaires, dès le 19 mai prochain sans distinctions territoriales. Moins d’un établissement sur 4 dispose d’une terrasse, et l’ouverture par département du CHR n’augurerait pas une reprise fiable et vitale de l’activité.

Président de Brasseurs de France, Matthias Fekl précise que : « La situation est inchangée par rapport à l’an dernier. Les mêmes causes créant les mêmes effets, les brasseurs ont besoin d’aides identiques et d’une ouverture rapide des établissements. Je ne doute pas que, comme depuis le début de la crise, le gouvernement sera aux côtés des brasseurs français. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.