Chimay 150, fine mais forte

Et de trois ! C’est au tour de Chimay de sortir une nouvelle bière, après les autres trappistes Rochefort et Westmalle Extra ces dernières semaines. Ce qui est tout de même plutôt rare dans le petit monde des bières monacales…

Cette nouvelle Chimay n’est pas tout à fait une nouveauté, car, en 2012, pour fêter son 150ème anniversaire (d’où le nom 150), la brasserie avait élaboré cette bière en quantité limitée… à 150 000 bouteilles tout de même. Elle fait désormais partie de la gamme permanente, avec le vert comme couleur d’accompagnement.

C’est une blonde forte (10 % alc.vol.), trappiste oblige, mais dont la finesse et la dominante légèrement acidulée, rappelant le yuzu, surprennent dès le nez. Les houblons sont pourtant assez classiques (saaz et hallertau), mais s’y ajoute une épice que la brasserie entend garder secrète. Au palais, se révèlent des notes florales d’une belle finesse, un peu d’agrumes (mandarine), de la menthe et même un peu de gingembre. Mais le corps est puissant, tapissant bien le palais, amenant à une finale légèrement amère, mais également plutôt sucrée. Une bière toute en contrastes qui vaut d’être découverte… accompagnée si possible d’un des bons fromages de l’abbaye.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.