Vers une houblonnière de rupture à Obernai

La Fondation Kronenbourg apporte son soutien au projet de houblonnière « de rupture » porté par le lycée agricole d’Obernai. Pour stimuler l’agroécologie dans la culture du houblon, ce projet vise à réinventer les modes de production de cette plante, en recréant son milieu naturel (ensemble des plantes et arbres se trouvant aux abords d’un cours d’eau) et en introduisant des pratiques agroécologiques : couverture permanente des sols, réduction du travail du sol et introduction de l’arbre et de l’animal. Face au changement climatique, il s’agit d’améliorer les conditions de production et de mieux valoriser le houblon produit.

Ce projet repose sur deux axes principaux : sécuriser la production en anticipant principalement les sécheresses à venir et expérimenter un système d’houblonnière permettant de stocker du carbone, de restaurer la fertilité des sols, d’optimiser l’utilisation de l’eau et d’introduire plus de biodiversité tout en réduisant les intrants chimiques.

Pour ce projet ambitieux s’inscrivant dans une vision à long terme, le lycée d’Obernai espère la mobilisation de nombreux acteurs, publics comme privés, et c’est pourquoi la Fondation Kronenbourg le soutient pour un montant de 48 000 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.