Brasseurs de France s’alarme de la hausse des coûts de production

Dans un communiqué, l’association professionnelle s’alarme des fortes hausses qui frappent les brasseries dans leurs approvisionnements. Elle souligne en effet que : « au-delà de l’augmentation des matières premières agricoles, les hausses moyennes pour les brasseurs sont de + 7 à +15% sur l’énergie, +10 à +24% selon les matériaux d’emballages utilisés (verre ou aluminium) et + 4% sur le transport. » De quoi rendre encore plus difficile leur situation économique, après 18 mois de pandémie qui ont gravement affecté leurs résultats.

Aussi, Brasseurs de France déclare que « il est donc primordial que les prochaines négociations commerciales avec la grande distribution prennent en compte cette réalité, pour permettre à l’activité brassicole (…) de poursuivre son redressement.« 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.