Une « pils » nommée Josef

Se baptisant les « zythologues » (alors qu’ils n’ont guère d’expérience dans le monde de la bière), trois associés viennent de lancer une lager de fermentation basse qui titre 5 % d’alc.vol. Blonde voilée à la fine mousse blanche, elle développe au nez puis en bouche une certaine fraîcheur avec des notes d’agrumes (citron surtout). Une légère amertume accompagne un corps un peu mince, avec une persistance sur le malt après la finale. Agréable et désaltérante, certes, mais de là à la qualifier de pils, c’est beaucoup moins évident. Car elle manque tout de même de corps, et surtout, l’amertume est trop faible pour mériter cette appellation. Leurs créateurs rêvaient pourtant de « créer la bière parfaite » selon leurs déclarations…

Elle est baptisée Josef, en rappel de Josef Groll, l’inventeur au 19ème siècle d’une bière élaborée à Pilsen en République tchèque, et qui allait vite devenir un standard international, même si elle a été très vite dénaturée. Les trois associés n’ont pas encore de brasserie, et leur Josef a été élaborée en Allemagne, chez Camba Bavaria qui appartient au réputé équipementier BrauKon. Mais ils envisagent d’en créer une à Paris d’ici la fin 2022, ce qui est pour le moins optimiste quand on se souvient des années qu’ont mis Demory, Gallia ou encore La Parisienne pour s’installer… et encore, pas dans la capitale. La Josef est déjà disponible chez certains cavistes et bars… ainsi qu’au Plaza Athénée, où il en coûte 16 euros pour la déguster. Sinon, son prix recommandé est de 3,60 euros la bouteille, notamment sur leur site. En tout cas, à défaut d’être des biérologues reconnus, les associés ont au moins le sens de la communication et du marketing.

Benoît Melendez, Nicolas Delahaye et Frank Schützendorf, créateurs de la « Josef ».

1 Commentaire

  1. Rotman

    Dommage
    une pils sans mousse …….;

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.