Huit bières françaises médaillées aux World Beer Awards

Révélé le 25 août en fin d’après-midi, le palmarès des World Beer Awards (concours britannique qui concerne aussi le cidre, les spiritueux et le vin) a attribué huit médailles à des bières françaises, mais une seule remporte un des dix titres suprêmes. C’est – une nouvelle fois – Cap d’Ona à Argelès-sur-Mer, pour sa Brune Grand Cru, vieillie en barrique de Pinot Noir.

Les autres lauréats français sont : Belzébuth Pink (Goudale) dans la catégorie des bières aromatisées – Phinaert Strong IPA (Brasserie Lilloise) – Brune des Brasseurs Savoyards – Eguzki Ambrée (Bardos au Pays Basque) – Summer Ale de Castelain (uniquement à la pression en CHR) – Bergère dorée au seigle (brasserie de Bel Air à Saint-Bonnet de Bellac en Haute-Vienne) – Blanche au Combawa de NEPO (Neuville-sur-Saône dans le Rhône).

Il faut savoir en effet que ce palmarès répartit les bières en dix catégories principales (Dark Beer – Flavoured Beer (Aromatisées) – IPA – Lager – Sans alcool ou faible en alcool – Pale Beer – Sour & Wild Beer – Speciality Beer – Stout & Porter et Wheat Beer (bière de blé), qui comprennent ensuite un certain nombre de sous-catégories, dont certaines sont d’ailleurs bien imprécises, comme les Vienna ou les Seasonal Pale Beer. Ce qui fait de ce concours l’un des plus critiqués, car soupçonné de créer des sous-catégories « réservées » à certaines bières. Car, à la différence de la plupart des concours internationaux et nationaux, le nombre d’échantillons n’est pas précisé. Ainsi, il est tout de même curieux de voir médaillée la Leffe Ambrée (plutôt rare…) dans la sous-catégorie des « Pale Belgian Style Ale »… ce qui ne veut pas dire grand chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.