Noa Gomez, meilleur apprenti brasseur

Noa Gomez avec Jean-François Drouin, président du SNBI (Photo : CGAD).

Existant depuis dix ans, le concours Rabelais des Jeunes Talents de la Gastronomie s’est ouvert depuis 2020 au métier de brasseur, même si cette « première » fut difficile à organiser en raison de la pandémie. Pour cette nouvelle édition, les épreuves ont été mises en place avec plus de rigueur, sous l’égide du SNBI, membre de la CGAD (Confédération de l’Alimentation en Détail), à l’origine de ce concours.

Après appel à candidatures auprès des adhérents du SNBI, les candidats ont d’abord dû réaliser un CV en vidéo, dans lequel ils présentaient les compétences acquises lors de leur formation. Ensuite, les candidats ayant réalisé les meilleurs CV vidéo passent un entretien en visio basé sur certains critères de connaissance et de professionna- lisme avec des membres du conseil d’administration du SNBI.

Au terme de ce parcours, c’est Noa Gomez qui a remporté le titre de meilleur apprenti brasseur. Âgé de 18 ans, il travaille à la brasserie Billd à Mur-sur-Allier, dans le Puy-de-Dôme. Actuellement en 1re année de BTS agroalimentaire, il a choisi de faire un contrat d’apprentissage dans une brasserie, où un poste polyvalent lui permet de découvrir aussi bien la vente que la livraison et surtout la fabrication. Depuis ce Noël 2020 où il a brassé sa propre bière, il a été pris d’une véritable passion pour le métier et a multiplié les rencontres avec les brasseurs pour en savoir plus. Et il a bien sûr pour projet de créer un jour sa propre brasserie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.